mercredi 28 avril 2010

GUADELOUPE; LA VERDOYANTE!

Au sommet du COL DES DEUX MAMELLES


La GUADELOUPE (surnommée également l'île d'Émeraude) est en fait constituée de deux îles séparées entre elles par un mince bras de mer, la Rivière Salée et leur forme évoque les ailes d'un papillon déployées entre émeraude et azur. La géographie de ces deux îles est très contrastée :

- La Grande-Terre, vaste plateau calcaire aux formes vallonnées;
- La Basse-Terre constituée pour sa majeure partie d'un massif montagneux et volcanique couvert d'une avondante végétation.

Pourquoi certaines îles, dont la Guadeloupe et Les Saintes, entre autres, ont une région Grande-Terre ou Haute Terre et une région Basse-Terre? Et bien, cela fait référence au côté Au vent et Sous le vent de l'île en prenant pour acquis que le vent vient de l'Est (Alizé). En effet, le côté Au vent était nommé Grande-Terre ou Haute-Terre, tandis que le côté Sous le Vent était nommé Basse-Terre. Donc, rien à voir avec le relief.

En ce qui a trait à la Guadeloupe, nous nous sommes attardés à la région de La Basse-Terre, aile gauche du papillon. Ses habitants la nomment "la Guadeloupe Proprement Dite", étrange nom composé qui semble sous-entendre que l'île jumelle de Grande-Terre (aile droite) n'est qu'une dépendance...

Ses massifs montagneux, dont les plus hauts reliefs sont envahis d'une épaisse forêt tropicale, sont couverts de culture, en particulier de bananeraies.



Nous avons loué une voiture pour une journée; la randonnée pédestre a été notre activité de la journée. Bouge les pieds! Bouge les pieds!



Maison de la Forêt


La petite famille à l'entrée de la Maison de la Forêt.


Belle randonnée dans ce centre d'interprétation de la nature qui expliquait bien la flore locale de cette forêt tropicale humide.


Cascade aux Écrevisses


C'est toujours un réel plaisir de se baigner dans l'eau douce, aussi froide soit-elle!


La Soufrière

Au pied du volcant LA SOUFRIÈRE.
Après 30 minutes de marche, je suis redescendue avec les enfants, car ils avaient déjà deux randonnées dans les talons. Ghislain, Nancy et Marcel (Namar) se sont rendus au sommet.







On pouvait même l'entendre "gronder".


Odeurs au rendez-vous!

Nous sommes très chanceux d'avoir eu un si beau ciel dégagé ce jour-là; les jours suivants notre ascension, le ciel est demeuré voilé.
Voici un petit vidéo, gracieuseté de Marcel.
video

3 commentaires:

  1. On bouge les pieds... on bouge les pieds... j'ai l'impression que TOUT le corps bouge car vous en faites des randonnées, visites etc. Profitez-en au maximum (mais je n'ai pas besoin de vous le dire car c'est ce que vous faites) ah ah ah - Bonnes découvertes

    RépondreSupprimer
  2. sur la vidéo on dirait presque que vous êtes sur la lune hihihi

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment trippant! Merci pour vos belles images!
    XXXX

    RépondreSupprimer