mercredi 13 mars 2013

SUBA OUDASANAK (Bonjour) SRI LANKA!




C’est de façon très clémente que l’Océan Indien nous ouvre ses portes, avec une belle traversée de 1100 milles nautiques, parcourus en sept jours; de belles conditions et de la belle voile!
L’équipage du Myriam est très heureux de se remettre en route… destination SRI LANKA!

017
Pêcheur sur échasse!

SRI LANKA, pays d’Asie du Sud, donnant sur l’Océan Indien, petite larme qui se détache de l’extrémité Sud de l’Inde. SRI LANKA s’est appelé Ceylan jusqu’à l’indépendance du pays en 1948.


037
SRI LANKA compte plus de 20 millions d’habitants; sa densité est l’une des plus élevée de toute l’Asie.

Bien que nous n’ayons pas changé de continent, nous sommes marqués par les différences physiques des Sri Lankais, notamment leur peau plus foncée et leurs traits du visage.
008



Ancienne colonie britannique (1796-1948), la majorité des habitants parlent très bien anglais en plus d’avoir leur propre dialecte.

003



018
Les gens sont très gentils, souriants et nous observent discrètement.



009



Les femmes, toujours très élégantes, vêtues de longues robes, arborent une longue chevelure noire.





Depuis 1983, de violents conflits interethniques, opposant Cinghalais (descendants de Sri Lanka) et Tamouls (peuple originaire du Sud de l’Inde), ont fait du Nord et de l’Est des zones interdites aux touristes. Dès notre arrivée et tout au long de notre séjour, les gens sont très heureux de nous mentionner que, depuis deux ans, ces guerres sont maintenant terminées, que leur pays est dorénavant sécuritaire dans sa totalité.

Nous avons concentré nos activités dans le Sud du pays et les alentours de Galle, là où Myriam est bien amarrée pour toute la durée de notre séjour. Nous avons également exploré la région du centre autour de Kandy.




GALLE
Galle est la quatrième ville en importance de SRI LANKA.  Aujourd’hui, c’est une ville tranquille et agréable, toujours ancrée dans l’histoire. Jusqu’à ce que la construction du port de Colombo ait été achevée, à la fin du XIXe siècle, Galle était le principal port de SRI LANKA.












En 1505, une flotte portugaise, qui mettait le cap sur les Maldives, dériva et trouva refuge dans le port de Galle; les portuguais élevèrent un petit fort et le renforcèrent de bastions et de remparts. Les hollandais, après la prise de possession de Galle en 1640, anéantirent presque toutes les traces de la présence portuguaise et édifièrent un fort de 36 hectares qui occupe encore aujourd’hui une partie du promontoire formant la ville ancienne.


Le phare du bastion de la pointe Utrecht, construit en 1938.



















Tour de l’horloge et Fort de la Lune qui font face à l’intérieur des terres.


Le sport national de SRI LANKA est sans contredit le cricket; la vie s’arrête lorsque l’équipe nationale dispute un match de cricket. Depuis la Coupe du monde remportée en 1996, les joueurs de cricket cinghalais sont devenus de véritables héros nationaux. Lors de notre passage à Galle, une série entre SRI LANKA et Bangladesh était en cours.











Chaque jour, des dizaines de pêcheurs se serrent les coudes pour remonter leur barque et leur filet.

007

Une technique de pêche unique à SRI LANKA…

Chaque pêcheur dispose d’une échasse fermement enfoncée dans le sable près de la rive. Lorsque le courant est poissonneux, il se  hisse sur l’échasse et lance sa ligne. Les emplacements, très convoités, sont transmis de père en fils.

018

Les pêcheurs ne se perchent sur leur échasse que lorsque la mer et les poissons vont dans la bonne direction.


028






022






Nos mousses dans la peau des pêcheurs sri lankais!






KANDY
À 115 km de la capitale (Colombo) vers l’intérieur de l’île, Kandy est la deuxième ville de SRI LANKA et la capitale des hautes terres du centre. Avec l’altitude, cette région se différencie nettement du reste de l’île; la moiteur du littoral fait place à un printemps perpétuel!

Le lac artificiel de Kandy est le point d’attraction de la ville.

011









Le thé de Ceylan est le fondement de l’économie sri lankaise et l’un des principaux produits d’exportation.

017

Dans les montagnes de SRI LANKA, les plantations de thé bénéficient d’un climat idéal à leur exploitation. Voilà l’occasion de faire d’une tasse de thé un petit plaisir quotidien!







058

Une dame nous explique les différentes catégories de thé à la fabrique de thé de Pussellawa.




Une visite à l’ORPHELINAT DES ÉLÉPHANTS DE PINNEWALA…
082
Les éléphants occupent une place particulière dans la culture sri lankaise et sa représentation est courante dans l’art religieux. Encore aujourd’hui, cet animal est très apprécié et est mis en valeur lors de grandes festivités. Comme nous en avions fait mention dans notre billet sur la Thaïlande, les éléphants d’Asie sont aujourd’hui en danger; la destruction de leur habitat et les conflits opposant l’homme à l’animal compromettent l’avenir de ces pachydermes.


070
De façon générale, les troupeaux d’éléphants ne peuvent plus accéder aux territoires où ils se nourrissaient en raison des aménagements réalisés autour d’eux; ils ne peuvent plus parcourir la zone où ils trouvaient habituellement leur nourriture. Ils se retrouvent alors prisonniers et vulnérables; leur présence continue à poser un réel danger pour les villageois. Au moment des cultures, les fermiers se relaient jour et nuit afin d’effrayer les redoutables “pillards”. Les éléphants sont parfois réintroduits ailleurs, mais ils n’ont pas leur pareil pour retrouver leur chemin!

068

En complément à ce que nous avons vécu récemment, nous avons visité l’Orphelinat des éléphants de Pinnewala.

086









En plus de nourrir les éléphants, nous avons pu assister à la remise sur pied de plusieurs éléphants gravement blessés aux jambes, des suites de leur passage sur des champs de mines, dans le nord du pays. Également, deux éléphanteaux de moins d’un an ont été ramenés de la forêt après s’être fait prisonniés d’un canal d’irrigation. Dès qu’ils seront en mesure de subvenir seuls à leurs besoins, ils seront remis dans leur habitat naturel.

SCÈNES DE RUE…
003









Dans les artères principales, la circulation peut s’avérer quelque peu chaotique…

005














Alors que tous tentent de se tailler une place, à coups de klaxon, aucun feu de signalisation, pas même un panneau d’arrêt, sans compter l’étroitesse des routes… beaucoup de boulot pour les policiers!
Olivier fait tourner bien des têtes sur sa trotinette!

 027










018

Les hommes se promènent à vélo et portent régulièrement le sarong, ce qui leur confère une allure décontractée au milieu de ce tourbillon humain.













023
Doux dimanche…
Mise à part la circulation routière, c’est “RELAXE” le SRI LANKA!

073

Monsieur Saman et sa famille ont été aux petits soins avec nous durant toute la durée de notre séjour, nous facilitant la vie à tout point de vue… et nous faisant découvrir le meilleur lait frais au monde!

SRI LANKA aura été une escale tranquille, un point d’arrêt nous permettant le repos nécessaire entre deux traversées. Et pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour… voler vers l’Inde!

3 commentaires:

  1. Un joli reportage et le titre est sympa ;) Vous avez sûrement dû entendre des "ayubowan" aussi qui est une sorte de bonjour vous bénissant et vous souhaitant plein de bonnes choses ;)
    Bonne continuation de voyage :) et n'hésitez pas à faire un petit tour sur mon blog pour prolonger l'expérience sri lankaise si vous voulez ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Quel plaisir de lire ce magnifique reportage et de découvrir, même de si loin, ce que vous vivez de près... et que de milles nautiques derrière vous depuis votre départ du Lac Champlain OUFFF - grosses bises à toute la famille

    RépondreSupprimer
  3. Bluehost is the best hosting company with plans for any hosting requirements.

    RépondreSupprimer