mercredi 17 novembre 2010

CARTAGÈNE; VILLE HISTORIQUE

 007 (2)

Église SAN PEDRO CLAVER

 

Fondée en 1533, CARTAGÈNE est considérée comme la plus belle ville de COLOMBIE voir des AMÉRIQUES. Elle a su si bien se préserver que cela lui a valu, en 1984, le titre “d’Héritage historique et culturel de l’Humanité” par l’Unesco.

  062

 

Marcher dans les rues du Centro de CARTAGÈNE est toute une expérience pour les yeux!

Une journée, ce n’est pas assez!

 

 

 

 

 

 111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On la dit très romantique! Pourquoi ne pas la découvrir en carriole!

 053 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces rues sont colorées, calmes et exotiques avec des gens souriants et accueillants qui exposent leurs nombreux talents artisanaux à travers la ville.

047

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec son architecture très “espagnole”, ses nombreuses cathédrales, ses plazzas et sa forteresse, CARTAGÈNE mérite véritablement qu’on s’y attarde quelques jours.

 105

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  057

Beaucoup de saveurs locales sont offertes à tous les coins de rues et à bas prix : noix de coco fraîchement râpé, jus de fruits frais,  fruits frais tranchés, plantain, pâtisseries; tout est là pour nous plonger dans cette ambiance typique de la COLOMBIE!

091 

La citadelle, qui fait le tour de la vieille ville (Centro) de CARTAGÈNE, a permis de préserver ses bâtisses historiques datant du 16e siècle.

La citadelle fortifiée de CARTAGÈNE témoigne de la grandeur et de la décadence de l’empire espagnol.

 

 

CARTAGÈNE, de part son emplacement géographique située au Sud de la mer des Caraïbes, en fait une zone en dehors de la route des ouragans. Également, son port, fermé par la côte et les élévations naturelles, permet un bel abri pour tous les navigateurs de passage.

 031

Monument INDIA CATALINA et FORT SAN FELIPE en arrière plan.

CATALINA, indienne guerrière fait prisonnière, vendue comme esclave à Santo Domingo (République Dominicaine), fût ramenée à  CARTAGÈNE par le premier conquistador pour servir d’interprète.

Notre visite à FORT SAN FELIPE fût l’une des activités que nous avons préférée lors de notre visite de CARTAGÈNE. Un brin d’histoire, racontée par un interprète en français qui a su captiver petits et grands, dans un décor rempli de souvenirs et en très bonne compagnie! Voilà ce qui a fait de notre dernière journée à CARTAGÈNE, une journée agréable et une belle pause-corvées!

028 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FORT SANS FELIPE

044 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lise et Sylvain (Vanilla), Jean-Frédéric, Mélanie, Camille et Rose-Marie (Dorénavant) nous accompagnent.

007 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre guide a grandement contribué à la réussite de cette visite par la clarté de ses explications et l’agilité avec laquelle il a su impliquer les enfants; même notre petit mousse de 5 ans y a trouvé son intérêt.

027  

Nous avons pu pénétrer à l’intérieur de ces nombreux murs et tunnels qui en ont vécu des choses!

 

 

 

 

 

 

039 (4)

 

Ces tourelles sont très caractéristiques de l’empire espagnol qui domine CARTAGÈNE; nous les retrouvons partout le long de la citadelle et dans la forteresse.

 

 

 

 

 

040 (3)

 

Alors que la citadelle servait à protéger la ville des forces venues de la mer, la forteresse avait une double mission : tous croyaient que les trésors (bijoux) étaient cachés dans cette forteresse, alors que ceux-ci étaient répartis à travers la ville. Lorsque les assaillants réussissaient à pénétrer à l’intérieur des murs, rapidement ils étaient neutralisés.

 

Avec La Havane (Cuba), Santo Domingo (République Dominicaine) et Puerto Rico, CARTAGÈNE faisaient partie des 4 grands ports de l’empire espagnol. FORT SAN FELIPE compta parmi les pièces maîtresses de l’artillerie espagnole et en a fait la plus grosse forteresse en AMÉRIQUE. CARTAGÈNE fût également une plaque tournante dans l’esclavage; les esclaves étaient tous amenés ici avant d’être répartis dans les différentes colonies.

 

Ceci met fin à notre séjour en COLOMBIE. Séjour qui fût rempli de découvertes, de rencontres, de préparatifs; mais ce que nous en retenons le plus, c’est que la COLOMBIE gagne vraiment à être connue. Nous sommes en train de tomber en amour avec l’AMÉRIQUE DU SUD!

Maintenant en route vers PANAMA, autre grande étape de notre aventure. Les prochaines semaines seront consacrées à découvrir l’archipel des San Blas et de son peuple mythique, les Kunas. Nos fonds de cale sont pleins (et propres), nos filets à fruits et légumes sont pleins, nos frigos sont pleins; nous avons prévu 2 mois de denrées pour notre séjour dans l’archipel des San Blas. Le bateau est prêt et l’équipage aussi!

Au plaisir de partager nos expériences avec vous!

Annie et l’équipage de MYRIAM

3 commentaires:

  1. Bonjour!
    C'est superbe! Laissez-nous en un peu, moi aussi je veux y aller.

    RépondreSupprimer
  2. DreamHost is one of the best web-hosting provider for any hosting plans you need.

    RépondreSupprimer